4 choses à éviter quand on souhaite aller mieux

Parfois, la “loi des séries” nous oblige à nous prendre claque sur claque en un temps record et c’est à ce moment-là que BHAM nous tombe dessus un gros coup de mou. Cette période où on ne croit plus en nous, où tout nous semble perdu d’avance et où on a l’impression d’être aussi psychologiquement foutu que Dr House.

Face à un gros coup de mou général, il y a plusieurs façons de réagir :

“J’attends de toucher le fond pour rebondir” : C’est le classique “laisser-aller”, c’est le moyen le plus facile mais c’est aussi le plus long et duquel il est difficile de sortir.

– “Je claque mon PEL et je m’offre des vacances, en plein milieu de l’année” : Bonne méthode, mais il vaut mieux ne pas avoir de coup de mou trop souvent sinon ça coûte cher.

“Je me laisse quelques jours “off” pour prendre du recul et je me reprends en main” : De loin la plus efficace mais la plus difficile à entreprendre.

Ce qu’il faut éviter

Peu importe votre méthode, le tout est de rebondir. Pour ça, il y a deux-trois petites choses à éviter :

1 – Rester chez soi en pyjama et boycotter les douches en espérant que ça ira mieux tout seul 

WRONG. Au mieux, on aura des mouches en guise de coloc et on finira le cerveau en vrac, inerte, devant la télé à hurler les réponses devant “Les Douze Coups de Midi”. Même si on peut prendre la décision de faire un break, il vaut mieux tenter de prendre soin de soi et de s’adonner à des activités plus saines, comme celle-ci !

2 – Ecouter en boucle sa playlist “Meurs dans ton bain” composée uniquement de chanson tristes

WRONG. Au mieux, on va finir le regard vide, Adèle qui hurle à fond dans l’appart, les voisins qui tapent dans les murs pour que ça cesse, et une envie de se finir à la vodka. Même si la musique peut aider à faire sortir les émotions de tristesse et de colère, il ne faut pas en abuser au risque de tomber dans un cercle vicieux !

3 – Refuser toute sortie parce qu’on pense que c’est pas le moment 

WRONG. Au mieux, on finira mangé par son chat. Sortir permet de se changer les idées et peut aider pour se sortir d’une période difficile.

4 – Arrêter toute activité sportive et se venger sur des paquets de chips 

WRONG. Au mieux, on va finir les mains poisseuses, le pyjama tâché de gras, 5kg de plus, et à se détester d’avoir abîmé un peu plus notre corps.

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

Evidemment cette liste n’est pas exhaustive mais vous avez compris l’idée. Encore une fois, quand on n’a pas le moral le mieux est de sortir de sa précieuse zone de confort.

Pour finir, le meilleur exercice qui soit pour rester positif en toute circonstances est de trouver “3 kiffs du jour” à la fin de la journée, trop facile de pointer tous les trucs qui sont allés de traviole, mais trouver 3 trucs qui nous ont fait kiffer c’est une autre paire de manches ! Alors on les retrousse, on met à fond une musique qui nous ambiance et on positive !

Si vous traversez une période difficile, évitez de faire ces 4 choses-là si vous souhaitez aller mieux
Partager, c'est soutenir !

4 Comments

  1. Parfois, je me dis de toute façon tu es fond du trou cocotte. Ne sors plus pendant 3 semaines…. Finalement une soirée à me morfondre et le lendemain je n’en peux plus ! Mon naturel reprend le dessus

  2. Génial, encore une fois ! J’ai bien ri. Je pense que l’une des clés du bonheur, c’est de l’installer sur le long terme, & pas seulement quand une occasion nous permet d’en profiter…

  3. Tu m’as faite mourir de rire, même si ce n’était pas dans mon bain ;)!

  4. Ça m’a bien fait marrer, et c’est quelque chose quand on est en dépression!

Leave a Reply