Estime personnelle, confiance en soi, conseils, exercices

3 façons de gagner en estime personnelle

Je vois l’estime personnelle (ou confiance en soi) comme le socle d’une vie sereine et épanouissante. Si notre estime personnelle est bonne, nous partons d’emblée avec de bonnes bases pour se créer une vie remplie de joie et de succès. A l’inverse, si on manque d’estime personnelle, il est beaucoup plus difficile de se sentir heureux au quotidien.

Sans tomber dans le narcissisme non plus, il y a des moyens de sortir du manque de confiance, qui du coup nous mène souvent à l‘auto-sabotage.

J’ai beaucoup souffert de ce manque de confiance (et parfois j’en souffre encore). J’ai longtemps cherché l’origine du problème, avant de réaliser qu’après tout, le principal était de travailler dessus pour inverser la vapeur. Pour cela, trois façons (au moins) d’y parvenir:

Estime personnelle, confiance en soi, conseils, exercices

1 – Augmenter ses succès

Les succès et accomplissements sont de véritables boosteurs d’estime personnelle. Une vraie explosion de bonheur dans le cœur, de fierté, de sentiment que l’on peut « tout réussir » ! Cela nous transporte dans une humeur positive où l’on se sent capable de visualiser du positif. Pour augmenter ses succès, déjà, il faut commencer par se fixer des objectifs. J’utilise régulièrement mon Plan de 90 jours pour atteindre ses objectifs pour me fixer un grand objectif et plusieurs mini-objectifs qui me permettent de régulièrement célébrer des victoires et me donner le courage de continuer. Ces mini-objectifs sont essentiels ! N’hésitons pas à nous en fixer plusieurs, et n’oublions pas de nous arrêter à chaque palier franchi pour ressentir cette fierté et de sentiment d’accomplissement, même s’il ne s’agit-là qu’une étape vers notre grand objectif.

> To-do : Lister ses envies, les prioriser, choisir un grand objectif, le découper en petits objectifs. Se caler une deadline. Et go !

3 façons d'augmenter son estime personnelle

2 – Revoir ses exigences à la baisse

Déjà on peut commencer par arrêter immédiatement la poursuite de la perfection. Parce que le fait d’être humain nous empêche tout simplement d’être parfait. 🙂 Ce qui importe, c’est de faire au mieux, chaque jour ! N’oublions pas de rester bienveillant avec nous-même le plus souvent possible… c’est l’une des clés de la sérénité.

Ensuite, si on vise un modèle idéal un peu « lointain » (que ce soit physique, sur l’éducation des enfants, ou même au travail ou dans son business), comme par exemple de passer de « je ne fais jamais de sport » à « courir 4 fois par semaine » ou « je souhaite communiquer exclusivement en CNV (Communication Non Violente) » alors qu’on a été élevé dans un foyer avec des violences ordinaires (physiques et mentales), cela va être très difficile à atteindre et on risque de très vite se décourager par le chemin à parcourir. Il est important de voir ses exigences à la baisse pour ne pas perdre espoir (et donc déprimer). Baisser ses exigences ne veut pas dire « rester dans une certaine médiocrité », cela veut dire : choisir un objectif atteignable, quantifiable, réalisable. Quitte à le découper en plusieurs étapes (comme dit dans le point précédent !) Ce qui est génial avec les accomplissements, c’est qu’on peut toujours progresser, avancer, s’améliorer !

> To-do : Lister ses ambitions « lointaines », c’est modèles impossibles à atteindre aujourd’hui (car trop lointain ou autre raison) et décider de lâcher prise. Choisir des actions à mener pour s’en approcher petit à petit.

3 façons d'augmenter son estime personnelle

3 – Envoyer valser ses croyances limitantes

Si notre estime personnelle est si basse malgré nos succès et nos exigences réalistes, c’est très certainement parce qu’on est bourré de croyances limitantes. Vous savez, ces petites phrases que l’on pense / se dit de façon automatique et inconsciente ? Ces « je suis incapable », « je ne suis pas assez ceci », « je ne mérite pas cela », « je suis grosse ». Vous imaginez si on parlait à nos proches comme notre petite voix intérieure parle ? Ça ne serait pas ULTRA violent ? Bon. Alors, il faut commencer par arrêter de se parler comme ça. Arrêter de nous empêcher de nous épanouir, de vivre la vie qu’on veut vivre, parce qu’on a une petite voix intérieure qui cherche à nous pourrir. On lui fait fermer sa boîte à camembert, non mais !

> To-Do : On peut commencer par écrire dans un carnet quelques affirmations positives (en commençant par exemple par : « je suis capable », « je suis assez », « je mérite », « je peux »). Une fois que l’exercice est devenu facile, on peut passer à l’étape de se lancer des affirmations positives au visage quand on se croise dans un miroir 🙂

> Plus facile à dire qu’à faire ? J’ai créé un challenge de 15 jours qui vise à faire baisser ses croyances limitantes en les transformant en affirmations positives. Vous pouvez décider de suivre ce challenge seul, ou bien suivre l’effet de groupe : je fais des sessions régulières de ce challenge sur Instagram.

Partager, c'est soutenir !
Rangé dans Confiance en soi

À propos

Je suis Elodie, maman en garde alternée de deux petits bouts et Coach Sérénité. Après 30 années à me faire passer en dernier, j'ai ressenti le besoin urgent de me reconnecter à moi-même et c'est ce que je veux transmettre à mon tour. Je veux apporter de la sérénité et de la clarté dans la vie des femmes, les accompagner avec bienveillance vers un quotidien serein et aligné où elles ont du temps de qualité pour elles et la confiance nécessaire pour réaliser les projets qui les font vibrer.

0 petit mot on “3 façons de gagner en estime personnelle

  1. Ce sont des évidences et pourtant pas si faciles à appliquer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *