Confiance en soi

Oser entreprendre pour être plus heureux

S’il y a quelques années entreprendre me paraissait quelque chose d’inaccessible à cause de mon manque de confiance en moi, aujourd’hui cela me semble essentielle à mon épanouissement personnel.

Cela fait bientôt 7 ans que je travaille à mon compte. Je suis passée par pas mal d’aventures avant d’en arriver à bloguer à plein temps, j’ai énormément appris, bien plus que je ne l’aurais imaginé. J’ai tiré des leçons, appris de mes erreurs, j’ai mis en place de bonnes résolutions et j’ai vraiment envie de vous le partager. C’est pour ça que j’ai décidé de créer une catégorie à part entière sur ce blog : « Entreprendre », tout simplement !

xxxxxxxxxxxxxxx

Entreprendre ce n’est pas forcément tout envoyer valser et se mettre à son compte. Ce n’est pas nécessairement monter une entreprise. On n’est pas obligé d’abandonner son statut de salarié. On a tous de petits et grands rêves, des envies et des idées qui paraissent un peu « folles ». Que ce soit d’avoir une boutique, de monter sur scène, de créer … Et pourtant la plupart des gens ne se lancent jamais. Pourquoi ? Pourquoi ne pas oser ?

Affronter ses peurs

La peur d’échouer ? Echouer fait partie du processus de la réussite, il FAUT échouer pour apprendre, pour grandir, pour être plus fort.
La peur d’être jugé ? J’ai hâte d’aborder ce sujet avec vous, je vous prépare d’ailleurs un petit défi que j’espère lancer avant la fin de l’année.
La peur de ne pas savoir comment faire ? Tout s’apprend, tout se trouve sur Internet et si vous trouvez une oreille à attentive à votre projet ou que vous écrivez régulièrement vos pensées dans un carnet, les solutions viendront à vous !

Et si on osait entreprendre pour être plus heureux ?

J’ai ouvert ce blog un dimanche d’ennui de 2012. Alors que je me demandais à quoi pouvait bien servir ce 7e jour de la semaine, un ami m’a répondu « mais à tout ! à faire ce que tu aimes, à pratiquer une passion, à monter un projet ! »

Et il avait raison. Tellement raison !

Rien n’est impossible, surtout à cette ère où ouvrir une boutique peut-être virtuel, ne serait-ce qu’avec Etsy !

Définir le projet

Osons entreprendre, pratiquer une passion, partager avec le monde.

Osons aller plus loin, osons nous investir dans quelque chose qui nous stimule VRAIMENT.

Je vous invite à sortir un carnet, un Google Keep ou à vous servir de ce petit printable fait pour vous puis à vous poser dès à présent cette question : Quel projet ai-je envie de réaliser ? N’ayez pas peur d’y aller franco, soyez fou, voyez grand ! Vous affinerez les choses plus tard. Pour le moment, lâchez-vous !

Enfin, laissez cette petite graine germer en vous, laissez la grandir et prendre de la place dans votre tête, quand vous vous sentirez prêt, vous commencerez peut-être par vouloir ouvrir un blog ? Si c’est le cas, je vous invite chaleureusement à parcourir l’Epicerie du Blog, vous y trouverez des ressources et des outils utiles.

Très beau dimanche à vous,

Elodie

Partages

À propos

Mompreneur fascinée par le développement personnel, l'organisation quotidienne et la parentalité positive. Ayant tendance à voir de la magie (et des scènes apocalyptiques) partout ! J'ai fait de ce blog mon métier, merci de me lire !

27 petits mots on “Oser entreprendre pour être plus heureux

  1. Merci d’avoir écris ce billet, vraiment.

  2. Cette nouvelle rubrique est une super bonne idée! Moi qui me lance dans un projet, j’ai hâte de lire ton expérience et j’espère pouvoir aussi raconter les miennes sur mon blog!

  3. Merci pour ce joli article rempli de positivité !
    Je suis actuellement en congé maternité et n’ai pas du tout envie de reprendre mon ancien travail, j’ai envie de travailler (oui !!) mais pour moi et en me faisant plaisir, en étant épanouie… c’est pour ça que ton article me parle et me motive à fond 😉
    (reste plus qu’à trouver dans quoi me lancer pour que ça marche héhé !).
    En tout cas, hâte de lire tes prochains articles 😉 !
    Bise

    • Elodie Legale

      Génial, Anne ! J’étais exactement dans le même état d’esprit pendant ma grossesse. J’espère que ces articles te seront utiles ! 🙂

  4. Bonjour,
    Il est vrai que coucher sur papiers son projet est la base qui nous permet de visualiser clairement nos objectifs.
    Merci pour cet article

  5. Exactement le type d’article que je comptais également sur mon blog d’entrepreneure! C’est fou le nombre de personnes qui ont des rêves et des projets pleins la tête mais qui n’osent pas se lancer, quel gâchis…

    • Elodie Legale

      Merci Aline pour ton témoignage ! Oui c’est dommage et en même temps beaucoup ont ces fameuses peurs ! Pas facile de s’en défaire, heureusement sur les internets on trouve plein de choses pour nous aider à surmonter tout ça 🙂

  6. Oh merci pour ce billet plein de bonnes ondes qui donne envie de croire en ses rêves. Je suis justement pleine de questionnements sur mon avenir professionnel et tes mots me donnent la force d’y croire

    • Elodie Legale

      Oh merci pour ton mot ! J’espère que cette catégorie pourra te venir en aide 🙂 ♥

  7. Un beau billet ! Tu as bien raison, il faut oser ! Quel dommage de passer à côté de cette possibilité de faire quelque chose que l’on aime et de s’épanouir. Et puis, finalement, on ne risque rien si ce n’est une chance de manquer une belle aventure.

  8. Tu es vraiment une personne inspirante… Ben, oui, je le dis, tu m’inspires beaucoup ! Et tant pis pour le côté bisounours…

    • Elodie Legale

      Han ! <3 <3 <3 Je suis très touchée, merci beaucoup Julie !
      C'est si bon de lire ce genre de message, vive le côté bisounours <3 !

  9. Moi j’étais prête…je préparais un dossier « business plan » à présenter à une commission pour entrer dans une couveuse…il ne me restait que le prévisionnel à préparer…je suis fonctionnaire à 80% ; et la loi a changé en avril : alors qu’avant être à temps partiel suffisait, aujourd’hui il ne faut pas travailler à plus de 70%, donc ma DRH a refusé de me donner l’autorisation…abandon de projet, je vais attendre 2 ans de plus…j’ai 48ans, j’en avais plein la tête!

  10. Bonjour Elodie, merci pour ce post emprunt d’ondes positives. Ce n’est pas toujours facile d’oser se lancer dans l’entreprenariat tant les contraintes administratives peuvent paraître compliquées. Pourtant on peut maintenant se lancer facilement et à moindre frais. Par exemple pour l’annonce légale de création de société il existe des sites comme celui ci : https://www.lelegaliste.fr/annonce-legale/annonces-legales qui réduisent les dépenses lorsqu’on lance son projet. En tout cas bravo pour le ton de votre article 🙂

  11. Merci pour cet article motivant !

    Je n’ai que 23 ans et je suis en dernière année d’étude: master 2 communication stratégique et digitale et j’ai grandement envie de monter une entreprise. En fait, c’est l’envie d’avoir un projet professionnel « personnel ». Bâtir quelque chose, innover, partager et créer !
    Je me dis que c’est un peu chose faite avec mon blog « carnetquotidien »
    Mais j’aimerai developper tout ça !
    Mais effectivement c’est beaucoup de peur, de manque de confiance en soi … de temps également pour le developper comme je le souhaiterai, puisque je jongle entre étude et alternance. Mais je pense qu’il faut croire en ses rêves et tout faire pour essayer du moins de les réaliser 🙂
    Merci pour ton joli blog et ‘inspiration et motivation que nous partage !

    Belle journée,
    Solène de carnet quotidien
    http://www.carnetquotidien.com

    • Merci beaucoup Solène !
      Si je peux me permettre un conseil : FONCE 🙂 Tu es jeune et tu as déjà compris tant de choses 🙂
      Le statut de micro-entrepreneur permet en plus de passer à l’acte sans complications et pratiquement sans frais, c’est l’avantage 🙂
      En tout cas, belle philosophie 🙂
      Jolie journée !

  12. Pingback: Enfin des nouvelles !!! | Les tribulations d'une chroniqueuse dans le monde de la création d'entreprise !

  13. Bonjour Elodie, merci pour ce bel article qui montre que l’on peut réaliser ses rêves en se lancant dans l’entreprenariat. Si le statut de la micro-entreprise est bien adapté pour se lancer, on peut vite atteindre un plafond de chiffre d’affaires. Dans ce cas on peut opter pour la sasu ou l’eurl si on se lance seul. Un site pratique pour publier l’annonce légale : https://www.lelegaliste.fr/annonce-legale/annonces-legales pour lancer sa sasu ou eurl en faisant des économies.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *