18 phrases magiques pour se reconnecter avec son enfant

Il y a quelques temps, j’ai vécu un mois difficile en tant que maman : mon petit garçon et moi étions déconnectés. Pendant cette période, il ne réclamait que son papa, me repoussant verbalement et physiquement, me faisant sentir « de trop », remettant en question tout mon rôle de mère, malgré lui.

Je me sentais triste et en colère. Je ne savais pas comment « regagner l’amour » de ce petit homme qui m’affirmait sa personnalité et plus il me repoussait, plus je me braquais. Cercle vicieux.

C’est au moment où je n’en pouvais plus, que c’était « trop », que cela faisait « trop mal », que j’ai réussi à me ressaisir. J’ai réussi à passer outre ce rejet, en me disant que, de toute façon, tout ce que je faisais pour lui au quotidien n’était pas fait pour qu’il m’aime en retour. Que je serai là, physiquement et mentalement pour lui, peu importe la façon dont il me « traite ». C’était une drôle de révélation, mais à partir de là, j’ai pu remplir à nouveau ma jauge « patience et compréhension », et le jour MÊME, nous nous sommes reconnectés l’un à l’autre.

Dès lors, je me suis promis de ne jamais plus prendre « personnellement » le moindre comportement de mon fils (et des autres, en général). Il n’a jamais fait ça dans le but de me blesser, et c’est ma propre réaction qui a envenimé la situation.

La relation avec notre enfant dépend de la façon dont on se comporte avec. Il y a donc quelques pistes à explorer quand on sent qu’on « n’y arrive plus », qu’on ne « s’entend plus ».

Avec ma sœur Maman Orange (spécialisée dans la petite enfance), on a voulu aborder ce sujet et tenter d’apporter des réponses et des solutions, en tandem. Elle, sa vision, ses compétences et expériences sur son blog, et moi ici. C’est un sujet qui touche et affecte n’importe quel parent !

18 phrases magiques pour se reconnecter avec son enfant

Parler ensemble

Même tout petit, l’enfant comprend l’intention de nos mots. Il ne faut pas hésiter à lui parler, lui expliquer, lui avouer nos peurs, nos émotions, et essayer de poser des mots sur ses émotions à lui, pour qu’il apprenne à les comprendre.

1 – L’écouter ✨

Même si notre petit bout ne fait pas encore de phrases ou qu’il parle en « bouillie », on ne doit pas hésiter à lui demander comme il se sent. Il ne saura pas forcément poser des mots, mais il saura l’ exprimer comme il le peut (pleurs, cris, ..), et ça lui fera du bien.

2 – Lui dire qu’on l’aime ✨

Il ne faut pas minimiser ces mots. Ils donnent confiance, ils renforcent la relation parent-enfant, ils apaisent. Dire « je t’aime, même quand tu es en colère » les rassure.

3 – Avoir de l’empathie ✨

Se mettre à sa place, essayer de comprendre sincèrement ce qu’il peut ressentir, même si nous ne ressentons pas les choses de la même manière quand on est un tout petit, laissons la place à notre enfant intérieur qui saura nous aiguiller.

4 – Chercher une solution ensemble ✨

Lui demander ce qui pourrait l’aider à aller mieux, ce qu’on peut faire pour lui, est-ce que c’est un câlin ? est-ce que c’est une promenade qui lui fera du bien ? Notre petit (ou grand) saura nous aiguiller vers la solution.

✨ Ces phrases magiques de « reconnection »

On vous a concocté un petit visuel avec des phrases « magiques » qui aident à se reconnecter avec notre enfant. Ces phrases correspondent à ce qu’on a trouvé au fil de nos lectures et de nos expériences. Le visuel est, lui, inspiré d’un billet de blog (en anglais) d’une maman ayant les mêmes aspirations que nous. (Vous pouvez accéder au fichier format A4 à imprimer dans la librairie du blog réservés à mes abonnés ! * s’inscrire ici * )

18 phrases magiques pour se reconnecter avec son enfant

Des phrases universelles ?

Si le sujet de ce billet est orienté « relation maman-enfant », je pense que ces phrases peuvent (plus ou moins ajustées) aider à la communication douce entre adultes aussi. La clé réside dans l’empathie et la bienveillance envers autrui. <3

Courage à tous les parents, on peut le faire !

Si vous cherchez des pistes douces pour tenter de renouer le dialogue avec votre enfant, ce billet pourrait vous aider !

11 petits mots on “18 phrases magiques pour se reconnecter avec son enfant

  1. J’adore ton billet je le trouve authentique <3

  2. Bonjour Elodie, je te lis depuis un certain temps en sous-marin mais sans jamais oser commenter 🙂
    Merci beaucoup pour cet article qui fait écho à ma récente expérience !
    Même si ma puce est toute petite (bientôt 3 mois), j’ai ressenti la même chose lors des fameuses « crises du soir ». Elle hurlait tellement fort, elle était inconsolable et je le prenais pour moi. Je m’énervais, je sentais que je montais dans les tours et qu’il ne manquait pas grand chose pour dériver. Je lui ai même crié dessus une fois, ce qui n’a fait qu’aggraver la situation bien sûr. Ça m’a fait déclic ! J’ai compris qu’elle avait besoin de pleurer pour évacuer les tensions et les émotions de la journée, et à partir de là j’ai pu gérer les crises sereinement, en lui parlant tout doucement, en la berçant. Les crises sont devenues moins longues et de moins en moins fréquentes.
    Je trouve que ça nous fait beaucoup apprendre sur nous-même car si nous, adultes, n’arrivons pas toujours à gérer nos émotions, comment peut-on l’exiger d’un tout petit ?
    A bientôt 🙂

    • Elodie Legale

      Wouahou merci BEAUCOUP pour ton superbe témoignage !! Tu peux être fière de la toute jeune maman que tu es ! 🙂 (et félicitations pour cette magnifique nouvelle aventure !)
      Au plaisir de te lire à nouveau 🙂

  3. Merci pour ce résumé en image. Je pense que je vais l’appliquer dès ce soir sur mon petit champion. Ces derniers temps c’est la grosse crise. Et je me demande même si je ne m’y prend pas mal. En plus quand je l’approche, il me repousse et il n’a que 15 mois 😉
    Bisous
    Daphné du blog Niwaju

  4. Très chouette ce billet, ma fille n’a que 5 mois, mais parfois je sens des déconnexions entre elle et moi. Les jours où je suis un peu trop fatiguée, ce n’est pas de sa faute, mais elle ne comprend pas pourquoi je suis moins attentive, mois à son écoute. Même si j’essaye d’être la meilleur maman possible pour elle.

    C’est souvent en prenant conscience que c’est moi qui suis déconnectée et pas elle qui est plus difficile ce jour-ci que les choses s’arrangent. Je me concentre, j’arrive à la comprendre et on rigole ensemble.

    Merci.
    http://www.elotarie.com/blog

  5. Sosobio

    Bonsoir,
    Bravo pour ce joli site que je découvre grâce à l’article de maman s’organise.. Ma princesse a 21 mois, je l’allaite encore et je n’ai pas repris le travail. Quand je vois que ça ne va pas, j’ai plusieurs solutions : on danse ensemble, on fait la « bagarre » sur le lit, je lui lave les mains, on lit une histoire, on va voir le chat ou on va se promener… J’aime bien aussi croquer un carreau de chocolat ou me faire un lait d’or… Immédiatement son humeur change et nous nous retrouvons en connexion…

  6. Bonsoir, mon Ptit Loup est encore petit, pour l’instant je n’ai pas encore eu ce problème, mais cela doit être difficile à vivre. Je garde en mémoire tous vos conseils. Merci pour ce partage et belle semaine

  7. Bonjour,
    Moi j’ai dernierement decouvert un outil qui utilise une technique de respiration volontaire trés pratique, et pour moi, pour appréhender sereinement mon environnement et les autres, ça s’appelle  » la cohérence cardiaque ». Sur yutoube , il y a plein de video qui explique le concept plus ou moins bien. La découverte de cette outil a ete une révélation pour moi. J’espère qu’il le sera aussi pour vous. Dans une vidéo il est même expliqué qu’on peut la pratiquer ( cette technique de respiration volontaire dite  » en cohérence cardique ») avec son nourrisson dans les bras qui instinctivement va calquer sa frequence cardiaque, sa respiration sur la notre, donc du coup, par mimetisme instinctif profiter comme nous des bienfaits de cet outil!
    Ps: je vous conseil la video youtube de m. DAVID VIGNERON avec le dr O Hare et celle de m. DAVID lefrancais qui présente et explique trés bien ce concept.

    Bon courage à toutes les supermamans dans leur recherche de toujours mieux faire leur job de mères.

  8. Moucadass

    Salut, j’ai un garçon de 16 ans et je veux bien me connecter avec lui.
    Que fdois-je faire ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *