3 bonnes raisons de déculpabiliser de prendre du temps pour soi 🥰

Si toi aussi tu culpabilises quand l’idée de prendre du temps pour toi te traverses l’esprit, je vais t’aider à te défaire de cette croyance limitante, alors continue de lire !

La culpabilité, je connais. Culpabiliser était le sport national à Elodie Land, j’avais tendance à culpabiliser pour TOUT. Pour ma part, c’était un “mauvais” usage de l’empathie, mais surtout, un combat contre mes croyances limitantes. Je pensais que pour être une bonne amie, une bonne compagne, une bonne maman, il fallait que je donne tout, jusqu’à la sueur et le sang. Pourquoi tant de sacrifice ? Certainement à cause d’un Héritage générationnel, celui que j’ai appelé l’Héritage du Sacrifice. Ancré dans mes veines, il est là pour me faire inconsciemment reproduire des décisions qui mèneront à mon sacrifice au profit des autres. Je suis loin d’être la seule Héritière du Sacrifice, et prendre conscience que prendre du temps pour soi, c’est s’accorder de la valeur, du respect de soi, et permet de briser cette chaîne du sacrifice pour ne pas la transmettre à nos enfants. Mais ce n’est pas tout.

1 – Cela remplit tes jauges de patience, de bienveillance, d’amour propre 🥰

Si tu as déjà joué aux Sims, tu visualises sûrement les jauges des différents besoins de ton personnage, qui, pour rester heureux, doit être dans le “vert” un peu partout. Que les besoins soient primaires ou secondaires, ils ont un impact sur notre bien-être et notre bonheur, mais aussi sur notre relation avec les autres.

Quand on ne prend pas de temps pour les recharger, on se sent souvent irritable, à fleur de peau, susceptible, nos relations avec ceux qu’on aime ne sont pas aussi harmonieuses qu’on le voudrait, ce qui est franchement dommage. Prendre quelques minutes par jour pour se ressourcer sainement (sans écran), permet de remplir nos jauges de bienveillance, de patience, mais aussi d’amour propre. On se donne de meilleures chances d’améliorer nos relations et de vivre plus heureux ensemble. 

2 – C’est ton carburant pour la journée (bien meilleur pour la santé que le café !) ☕

J’en parlais dans mon précédent billet de blog, il faut casser cette croyance qui dit que le temps pour soi est une récompense. Primo, il y a de fortes chances pour qu’on n’ait pas assez d’estime personnelle pour considérer qu’on ne mérite pas cette récompense, et secundo, si c’est une récompense, cela veut dire qu’il faut trimer avant de l’obtenir. Cela nous fait souvent trop tirer sur la corde, et c’est comme ça qu’on finit en Burn-Out.

Le temps pour soi n’est pas une récompense, c’est un carburant. 

Tout dépend ensuite du profil que tu es : un “Early Bird” ou une “Night Owl” ? As-tu plein d’énergie et de créativité le matin ou est-ce que tu es plutôt créatif et productif le soir ?

Selon ton profil, tu peux décider du meilleur moment pour prendre du temps pour toi, et te donner le carburant nécessaire pour accomplir ton quotidien.

3 – Cela transmet l’importance de prendre soin de soi aux enfants (et les aide à développer leur confiance en eux) ✨

Si chaque être humain prenait du temps de qualité pour lui, on vivrait dans un monde beaucoup plus doux et empathique. Et si tout commençait par s’accorder un minimum de respect et d’amour propre pour mieux traiter autrui ? Et si du coup, prendre du temps pour soi était un moyen de transmettre des valeurs positives comme le respect de soi, l’amour propre, et la tolérance à nos enfants?  

Personnellement, j’espère que mes enfants sauront se préserver et prendre soin d’eux, afin de réaliser leurs rêves mais aussi de prendre soin de ceux qu’ils aiment. C’est quelque chose que je souhaite leur transmettre, car je n’ai pas envie de les voir se sacrifier.

Culpabilises-tu de prendre du temps pour toi ? Pourquoi ?

Partager, c'est soutenir !
Rangé dans Bien-être

À propos

Je suis Elodie, maman en garde alternée de deux petits bouts et Coach Sérénité. Après 30 années à me faire passer en dernier, j'ai ressenti le besoin urgent de me reconnecter à moi-même et c'est ce que je veux transmettre à mon tour. Je veux apporter de la sérénité et de la clarté dans la vie des femmes, les accompagner avec bienveillance vers un quotidien serein et aligné où elles ont du temps de qualité pour elles et la confiance nécessaire pour réaliser les projets qui les font vibrer.

4 petits mots on “3 bonnes raisons de déculpabiliser de prendre du temps pour soi 🥰

  1. Merci pour ce bel article ! Je joue régulièrement aux Sims, alors je vois parfaitement de quoi tu parles en mentionnant les jauges ^^

  2. Pendant longtemps je me suis dit qu’il « fallait » que je prenne du temps pour moi mais je ne savais pas par quel bout commencer. Petit à petit j’ai pris du recul, j’ai observé comment se passaient mes journées. Pour répondre à l’une de tes questions, je suis du matin. Je peux me mettre à bosser dès le réveil. En revanche, j’ai remarqué qu’en début d’aprem, j’avais un coup de barre (et pas juste lié à la digestion). Je m’autorise une sieste quand je suis vraiment sur les rotules. Je ne culpabilise pas, je n’aurais pas été productive si je m’étais forcée à rester devant mon écran…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *