J’ai longtemps cherché à contrôler un maximum de choses dans ma vie, car cela me permettait de me rassurer. Malheureusement, j’en ai constamment payé le prix. Contrôler au mieux les événements était supposé me rassurer, mais cela m’a systématiquement fait glisser dans le stress et la frustration. Car on ne contrôle rien en ce monde à part nos décisions. On ne contrôle ni la pluie ni le beau temps. Ni la réaction des gens. Tout est incontrôlable, tout nous échappe. Le pire, c’est que c’est une bonne nouvelle ! Car nous ne devrions jamais mettre notre énergie dans le fait de contrôler l’incontrôlable, on devrait la mettre dans notre capacité à réagir, agir, décider.

Dans cet épisode de podcast, je te donne 5 conseils pour rester sereine dans une situation incontrôlée. Inspiré par le confinement, applicable en tout temps !

Serein dans une situation incontrôlée

1 – Accueillir 

Arrêtons de refouler nos émotions, nos peurs, de nous voiler la face et accueillons. Accueillir ses pensées, ses émotions, sans les juger, c’est déjà se sentir plus serein. Écrire ses peurs dans un carnet, vider son trop-plein de pensées face à une situation qui nous dépasse, c’est déjà mieux l’appréhender. Nous n’avons jamais à justifier ce que l’on ressent. On le ressent, et c’est ainsi. Nous n’avons pas non plus à culpabiliser pour ce que l’on ressent. Une émotion nous délivre un message, elle n’est pas là pour nous embêter. 🙂

Serein dans une situation incontrôlée

2 – Montrer l’exemple

Comme on dit, si tu veux changer le monde, commence par te changer toi-même. Montrer l’exemple, c’est inspirer autour de soi, c’est aussi permettre à son entourage de profiter des bienfaits de nos bonnes ondes. Si le fait que les autres ne respectent pas des règles qui te semble essentielles, au lieu de mettre ton énergie à être en colère contre ces personnes, met ton énergie dans le fait de respecter toi-même ces règles. Incarne le changement et les choses positives que tu souhaites pour ce monde !

3 – Faire preuve de lâcher-prise pour être serein en toutes circonstances

Quand on y pense, la vie est une succession de situations où l’on n’a pas le contrôle. C’est d’ailleurs souvent ce manque de lâcher-prise, par peur de ce qui pourrait arriver, que beaucoup de parents exercent une emprise si forte sur leurs enfants. Cela rassure. Contrôler rassure. Oui, mais quelle dépense et perte d’énergie. Faire un travail d’acceptation sur le fait qu’on ne contrôle pas la situation et qu’il va falloir s’adapter ou y contribuer positivement est le meilleur moyen de réagir. 

4 – Agir sur les choses dont on a le contrôle

On ne contrôle pas l’extérieur, alors travaillons sur ce qui se passe à l’intérieur : notre mental, nos actes, notre façon de vivre. Prenons du temps pour déconnecter des médias, des écrans. De manière générale, prenons du temps pour prendre soin de nous, de nos émotions. Il n’y a rien de plus frustrant que de regarder avec impuissance ce qui se passe dehors. Focalisons-nous sur ce qui se passe en nous, chez nous, et œuvrons pour ce qui nous semble bon !

5 – Se faire confiance pour plus de sérénité

Se faire confiance dans notre capacité à s’adapter, à rebondir, à reconstruire. Nous ne sommes pas décisionnaires de ce qui se passe dehors, ou chez les autres, mais nous sommes décisionnaires de notre propre façon de vivre, d’agir, etc. Se faire confiance, c’est se dire qu’on saura faire face, qu’on saura trouver les ressources et la force d’affronter toutes les situations. Mais pour apprendre à se faire confiance et à faire confiance en la vie, il faut commencer par prendre du temps de qualité pour soi, loin des écrans, et je t’invite à écouter le 1er épisode de Serenity Please si tu as besoin d’en savoir plus !

Ces conseils ne sont pas tous faciles à appliquer, mais plus tu prendras le temps d’écouter ce qui se passe en toi, et saluer tes différentes victoires du quotidien, tu prendras cette confiance qui te permettra de mieux lâcher prise.

Vous avez aimé cet article ? Ceux-ci devraient vous plaire :

Partager, c'est soutenir !

1 Mot doux

  • Déborah
    Posted 13 juillet 2020 17 h 00 min 0Likes

    Merci pour ce partage Élodie. Prendre du temps de qualité pour soi, loin des écrans, n’est pas choses facile de nos jours… Et être collée aux écrans est une manière de vouloir contrôler, encore une fois, ce qui se passe autour de nous…Mais tu as bien raison, accueillir les situations comme elles sont présentes.

Ajoute un mot doux