Bien-être

Comment j’ai trouvé la sérénité financière

D’aussi loin que je m’en souvienne, ma relation avec l’argent a toujours été conflictuelle. La sérénité financière m’a toujours parue hors de portée. Entre le comportement et les croyances des générations précédentes, et les injonctions de la société, j’ai longtemps pensé que l’argent = le mal.

Il faut dire que dans l’art, que ce soit les films, les dessins animés, les livres,…. celui qui possède de l’argent est souvent le vilain de l’histoire. Inconsciemment, donc, j’ai toujours eu peur d’être « riche » (je mets des guillemets car nous avons tous notre propre définition de la richesse), car j’étais persuadée que l’argent transformait les gens en personnes avides et égoïstes. Evidemment, quand j’écris tout ça, cela me paraît vraiment trop gros 😂mais dans ma tête, franchement, je n’étais pas choquée par ces croyances.

J’ai commencé à travailler sur le sujet de ma relation avec l’argent quand j’ai reçu l’ouvrage Money Thérapie, qui a enclenché mon cheminement. Il a fallu que je commence à identifier mes croyances, pour démarrer une nouvelle relation, plus saine avec l’argent.

Là où tout a changé, c’est lorsque j’ai investi dans la formation en ligne Finances Sereines, de Riche au Féminin. J’ai senti qu’il était temps. Que mes lectures et épiphanies personnelles ne suffiraient pas à avoir un déclic.

Une envie animée + un passage à l’action = un déclic

J’ai suivi studieusement chaque module, je me suis enfin posée les bonnes questions et j’ai pu mettre en pratique immédiatement les choses. Au bout de 3 mois, j’ai senti un vrai changement intérieur. Plus je prenais le pouvoir sur mes finances, plus je me sentais confiante. Cette confiance m’a donné des ailes, m’a permis d’oser. J’ai pris des décisions que je n’aurais jamais pensé prendre quelques mois avant.

👆 Je tiens à préciser qu’avant de démarrer ce programme, je ne partais pas de zéro : j’avais un budget mensuel détaillé, je faisais mes comptes, et j’avais déjà travaillé sur mon rapport à l’argent par le biais de lectures et de travail de coaching. J’étais assez « initiée », et pourtant les bénéfices ont été immenses.

Quand j’ai fait le point de toutes mes victoires depuis Finances Sereines, j’avais à peine à y croire moi-même :

  • Je suis sortie du découvert
  • J’ai constitué une belle épargne
  • Je sais exactement ce que je fais de mon argent
  • Je ne me sens plus frustrée d’épargner ou de « ne pas dépenser » dans un truc qui ne sert pas mes intérêts / valeurs / projets
  • J’ai vendu ma voiture qui prenait la poussière et la sève sur le parking
  • J’ai osé faire une proposition d’achat d’appartement, alors que je pensais que c’était impossible et hors de ma portée.

Aujourd’hui, j’ai envie de faire des projets personnels, alors qu’avant de commencer cette formation, j’étais incapable de faire une liste d’envies : je me faisais arrêter par mes pensées limitantes et mon manque de clarté sur ma situation.

Car pour trouver la sérénité financière, il a fallu passer par plusieurs étapes:

1 – Identifier mes croyances et mes projets

Etrangement, cela a été une des étapes les plus difficiles à passer. J’ai réalisé comme je m’interdisais des choses, simplement parce que ma croyance « je n’ai pas les moyens » m’arrêtait avant même de commencer à visualiser.

J’ai dû laisser cheminer quelques temps avant de me reconnecter à la joie de faire des projets, et de les rendre réalisables sur le papier!

2 – Faire le point sur mes possessions

Je suis la pro du tri et de ne garder que ce qui est nécessaire ou qui me procure de la joie, c’est quelque chose que j’enseigne dans mon programme S.O.S Désencombrement, mais je n’avais jamais fait un vrai point chiffré de ce que j’avais. Cela m’a permis de prendre conscience de la valeur physique qui se trouve sous mon toit (et de me mettre à vendre les choses dont je me sépare, au lieu de tout donner 😅)

3 – Apprendre à budgétiser sur l’année (la révélation de ma vie)

Depuis que je travaille à mon compte (11 ans), je vis dans une semi-angoisse permanente à cause des finances. Bien sûr, avec les années, cette appréhension s’atténue, surtout quand je réalise que j’ai toujours su retomber sur mes pattes, peu importe les aléas du métier. Je ne pensais même pas pouvoir faire un budget sur l’année, ayant des revenus irréguliers. J’ai appris à le faire et cela a été un immense poids en moins sur les épaules. Je peux désormais prévoir les mois où il y a des sorties ou entrées d’argent supplémentaires, je peux ajuster mon budget pour être sûre de payer mes charges, épargner, et avoir un budget plaisir. Je ne sais pas comment j’ai pu vivre sans ça jusque là 😅

4 – Apprendre à créer de valeur avec ce que j’ai et ce que je sais faire

LE module créatif et satisfaisant de cette formation : découvrir toutes les façons de créer de la valeur avec ses possessions. Comme je le disais un peu plus au-dessus, je trie souvent, mais j’ai tendance à faire dons de tout ce que je trie, au lieu de prendre le temps de vendre en seconde main. Je me suis donc motivée à vendre des petites choses sur Vinted et Le Bon Coin au lieu de simplement aller au Point Relais, et j’ai trouvé une grande satisfaction à procéder ainsi ! J’ai découvert également plusieurs nouvelles façons de créer de la valeur avec ce que j’ai, et c’était vraiment très inspirant !

5 – Adopter (ou avoir) un regard extérieur sur la situation

Il est difficile de ne pas se juger, surtout en ce qui concerne un sujet aussi délicat que l’argent. Je suis la première à m’auto-flageller de ne pas avoir une situation financière stable (alors que vivre à mon compte est mon choix et que je ne me vois pas faire autrement, j’aime beaucoup trop cette liberté).

Apprendre à avoir un regard extérieur sur la situation, en menant des actions objectives, mais aussi en ayant le point de vue de Sophie, qui m’a accompagnée en coaching en petit groupe, a été d’une aide précieuse. Quand on laisse le jugement de côté, on y voit quand même beaucoup plus clair. 🙈

6 – Adopter un bon état d’esprit

La sérénité financière passe aussi (et surtout) par le mental. Cela a été le 2e module le plus difficile pour moi, celui sur le mindset. Parce que, contrairement à des chiffres que l’on entre et dont les calculs se font tout seuls, l’état d’esprit, ça ne se débloque pas en un claquement de doigt. Il faut que cela chemine, il faut travailler sur ses croyances. Et j’ai beau avoir la méthode, je sais aussi que ce n’est pas immédiatement acquis. Il faut laisser du temps au temps. Reformuler sa petite voix intérieure, et surtout y croire.

Pour la première fois de ma vie, j’y crois. Je crois en ma capacité à créer de la valeur, je crois en ma capacité à réaliser mes projets personnels, aussi fous soient-ils. J’y crois. Et sincèrement, je ne pensais pas cela possible.

Tout ces points essentiels sont abordés à la perfection dans Finances Sereines, et je suis sincèrement reconnaissante envers Sophie, qui accompagne à la perfection. Si tu veux découvrir gratuitement l’approche et la méthode de Sophie, tu peux t’inscrire à son Webinaire : Epargne Queen (c’est par là que j’ai commencé !)

Sophie ne m’a pas demandé d’écrire un article « témoignage » sur sa formation. Je le fais de bon cœur, et surtout je suis certaine que cela va résonner en toi.

Dis-moi en commentaire, comment est ta relation avec les finances, toi ?

Partager, c'est soutenir !

Leave a Reply